La pierre sèche est présente sur notre département, symbolisée par des constructions de murs et de cabanes, qui décorent si agréablement nos paysages.

 

gariotte1-723 gariotte2-723 gariotte3-723

 

gariotte1-747

A l'origine, les paysans se sont débarrassés des cailloux trouvés dans leurs cultures.

Alors regroupées, les pierres sont assemblées par la technique du calage
et donnent lieu à des cabanes, des murets, des abris de bergers.

Ces constructions apparaissent après le 17e siècle.

Des gariottes, des caselles et des cayrous :

Les cabanes en pierre sèche, sans mortier liant les pierres entre elles, servent alors d'abris contre les intempéries pour le berger, mais aussi de remise à outils pour tous les travailleurs saisonniers ou travailleurs éloignés de leur foyer.

 

gariotte1-754 gariotte2-757

Le terme de "gariotte" est retenu pour désigner l'abri simple dans un muret. Celui de "caselle" correspond à l'abri isolé dans un paysage. Caselles et gariottes ont des formes variées, parfois doublées.

gariotte1-768 gariotte2-769


Le recouvrement de ces abris est fait de lauzes calcaires empilées et autocalées : la voûte intérieure est recouverte d'une d'une couverture extérieure assurant l'étanchéité des petits bâtiments. Certains de ces abris disposent d'aménagements sommaires à l'intérieur (bancs, niches...)

interieur1 interieur2


Les cayrous sont des tas de pierre pouvant servir de terrier aux lapins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les murs en pierre sèche protègent les cultures contre les animaux sauvages ou les brebis, mais aussi permettent de parquer les animaux domestiques tout en matérialisant les limites des parcelles.

 

Joomla SEF URLs by Artio