Jusqu'à la Révolution industrielle, l'eau était, avec le vent, la seule force motrice que l'homme pouvait utiliser pour s'aider dans des tâches lourdes et pénibles.
Dans le pays occitan, le type de moulin au 17e siècle, est à roue horizontale. Un type simple particulièrement adapté dans les reliefs marqués.

 

A Saint-Vincent-Rive-d'Olt, nous pouvons voir encore aujourd'hui les vestiges de trois moulins. Les moulins sont situés sur des propriétés privées, vous pouvez découvrir les meules, ou autres indices de leur présence tout en vous promenant sur la commune. Ici plusieurs petits ponts de pierre enjambent le ruisseau du Boudouyres (le Bondoire) dont les eaux faisaient tourner autrefois les trois moulins.

Le moulin du bas

Il est situé après le vieux pont, et fut jadis fortifié. C'était un moulin à deux meules, une fromentale et une misturale.

moulinbas1b moulinbas2b moulinbas3b

Le moulin du milieu

moulinmilieub

 

Un moulin modeste, à une seule meule. Il dépendait de la cure de Saint-Vincent.

L'étang du moulin était situé à l'emplacement actuel de la route. Dans la propriété actuelle, vous pouvez toujours admirer la meule du moulin à huile, bien conservée.

 

 

Le moulin haut

Le moulin haut appartenait, avant 1715, à un juge de Cahors. Mais depuis 1824 ce moulin fait partie de la famille Lafage. Il n'en reste que deux meules.

 

moulinhaut1b moulinhaut2b

 Source : "les meuniers en Quercy, aux XVIIe et XVIIIe siècles : étude historique" par François Auricoste (Ed. Du Roc de Bourzac)

Joomla SEF URLs by Artio